TOUS ENSEMBLE ?

tous ensemble

TOUS ENSEMBLE POUR DÉFENDRE LA PROFESSION ?

Tous ensemble, voilà une bien belle idée.

La profession est sous pression, elle est angoissée, elle est inquiète pour son avenir. Il est vrai que la période est particulièrement anxiogène et dans ces conditions de stress les professionnels appellent à l’union, l’union de tous, l’union des organisations professionnelles. Les mêmes créées des collectifs, des associations de non syndiqués multipliant ainsi, les organisations, lesquelles sont censées ensuite s’unir. Je reconnais que ces démarches m’interpellent dans la mesure où elles me semblent aller plutôt vers un éclatement que vers une union.

Pour qu’il y ait union il faut d’abord un objectif commun concerté, une communication commune et concertée. C’est la base minimale d’une union. Or nous en sommes très loin. Que peut-on lire sur les réseaux sociaux je cite : « tous ensemble pour défendre la profession« , mais c’est quoi défendre la profession ?

La question mérite d’être posée. C’est quoi défendre la profession ?

  • C’est vouloir que rien ne change ?
  • C’est supprimer les plateformes ?
  • C’est lutter contre l’agrément national ?
  • C’est lutter contre la désintermédiation ?
  • Lutter contre l’Ubérisation ?
  • Etc
Quand je lis les différents post sur Facebook il me semble évident que tout le monde n’a pas la même vision de ce que doit être la défense de la profession, et c’est normal.
Du coup on voit apparaître une foultitude de propositions, sans même savoir si cela a été fait avant. Pour exemple :
  • Il faut faire des procès contre les plateformes. Déjà fait par l’UNIC et c’est toujours en cours
  • Il faut manifester avec les autres professions (taxis, ambulances etc). Déjà proposé par l’UNIC en 2015 mais sans succès car refus des syndicats des autres professions.
L’UNIC a dès le début poser le problème sur un plan sociétal qui dépasse largement le cadre de la profession.
L’UNIC pense que le modèle économique que nous avons est condamné et qu’il nous faut nous adapter. En ce sens je rejoins l’avis de Bruno GARANCHER qui estime que nous devons changer les menaces en opportunités.
Tout cela pour dire que manifester c’est bien, c’est utile, mais savoir pourquoi nous manifestons c’est essentiel.
L’UNIC a toujours eu une vision différente des autres organisation et nous revendiquons ce droit à la différence. Tant pis pour ceux qui ne veulent pas le comprendre et nous invectivent.
L’UNIC a dès 2006 alerté et proposé des réformes, nous ne sommes pas conservateurs, nous sommes résolument progressistes.
L’UNIC est aussi un syndicat qui sait se battre pour ses idées et nous l’avons prouvé à maintes reprises.
L’UNIC a toujours eu un discours de vérité, il n’est pas dans les habitudes de l’UNIC de dire qu’il y a négociation quand il n’y en a pas. Ainsi à l’heure où j’écris il est clair que le gouvernement n’a reculé sur rien du tout, qu’il n’y a pas de « point de bascule ». Aucune avancée n’a été faite.
A l’heure où la situation est grave l’UNIC est prête à se battre et se battre pour :
  • Le refus de l’agrément national,
  • Le refus de la désintermédiation,
  • Le refus de la perte définitive de la formation théorique au profit d’un seul opérateur numérique,
  • Le combat sociétal contre l’Ubérisation,
  • Contre le site comparateur,
  • La baisse des taxes et impôts,

RIEN D’AUTRE, n’en déplaise à certains le combat pour le respect des règles nous semble secondaire, ne nous dispersons pas.

Sommes nous certains que nous partageons tous ces objectifs ? Je sais que non.

L’UNIC est prête à lancer des actions autres que des manifestations qui ne sont pas populaires. Mais pour cela chacun doit se poser la question de ce qu’il est prêt à mettre dans la défense de la profession car on ne fait pas la guerre sans y perdre quelque chose. Ainsi nous sommes convaincus que le blocage de Printel et la fermeture des serveurs peut-être un formidable moyen de pression sur l’Administration et l’État, bien entendu cela ne peut se faire sans désagrément pour nous, mais l’Administration ne pourra tolérer un tel blocage et je fais le pari qu’il ne faudra pas bien longtemps pour relancer des négociations. Printel étant condamné il faut nous en faire un partenaire de la lutte, après tout il n’a comme client que les écoles de conduite, pas l’Administration…

Évidemment une manifestation c’est sympa, mais est-ce efficace ?

Malheureusement le sentiment qui se fait à la lecture des réseaux sociaux c’est que tout le monde râle mais rien ne ressort de constructif et je pourrais résumer cette colère par :

A partir de maintenant ce sera comme avant, il n’y aura pas de changement. Et si ça continue comme ça il faudra que ça cesse.

J’espère me tromper.

PS : si l’union de tous c’est l’hégémonie d’un sur les autres, ce n’est pas notre vision, et quand il n’y a plus qu’un il n’y a plus de démocratie et de dialogue.

 

 

 

2 comments on “TOUS ENSEMBLE ?

  1. Moi je pense plutot que le fait de se passer de printel ne fera qu accelerer l arrivée de candid libre mais bon ? Faut bien se dire que l administration suit les ordres de son chef c est à dire le gouvernement ..Tout est pret pour faire une generalisation des candidats libres ..pour que l agrement soit national etc..Mais bon manifestons quand meme on va pas se laisser faire comme ça .

  2. Bonsoir Philippe comme toi je vais recevoir l’audit pour le label n’y a-t-il pas là une invraisemblance dans la mesure Oletta n’assume pas ses devoirs en la matière et maintenant crée une formation au code en ligne qui échappe aux auto-école! pour ma part je suis prêt à boycotter cette audit car c’est du foutage de gueule. qu’en penses-tu ?

Ecrire un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>