RDV PERMIS

RENDEZ-VOUS PERMIS COMMENT EN  SOMMES-NOUS ARRIVE LA ?

Il a fallu que la nouvelle plateforme RDV Permis arrive en Gironde et dans les Landes pour que nous ayons des retours très négatifs. Depuis, il semble que les langues se délient, ainsi nous pouvons lire des posts, sur les réseaux sociaux, d’exploitants qui sont dans les départements expérimentaux et qui disent galérer depuis 1 an.

Je me pose la question suivante : comment les « éclaireurs » n’ont pas alertés, ou n’ont pas vu les erreurs de conception de la plateforme ? Pourquoi leurs collègues n’ont pas, eux aussi, alerté ?

A mon avis, l’administration n’ayant comme seul objectif que de valider la plateforme, a su calmer les esprits en compensant les dysfonctionnements au cas par cas. Ainsi elle a conclu et fait admettre que le système est viable. Autre possibilité, l’administration a joué sur la peur avec son discours, je cite : « c’est ça ou candilib ». Du coup les éclaireurs ont eu à choisir entre la peste et le choléra, choix difficile mais ô combien important car leur acceptation ne vaut pas que pour eux mais pour toutes les écoles de conduite de France.

Loin de moi l’idée de leur jeter la pierre, je sais combien il est difficile de faire face à l’administration. Mais c’était bien leur mission que de dénoncer ce qui ne fonctionne pas et même d’alerter au-delà de leur département.

Où bien, autre hypothèse ils ont considéré, comme acquis à l’avance la plateforme, et sont entrés dans le jeu voulu par l’administration de collaboration, de ce fait ils ont laissé de côté la mission de défense de la profession. Collaborer n’est pas accepter, c’est envisager tous les problèmes, faire toutes les simulations, se faire entendre et sinon dénoncer au plus grand nombre.

Maintenant, ne soyons pas naïfs, la plateforme sera généralisée à tous les départements.

Que faire ? Tout d’abord dénoncer le plus possible la folie de cette plateforme. Dénoncer auprès des médias, des politiques de tout bord, faire comprendre qu’avec ce système fou, les délais vont s’allonger, que des écoles de conduite vont être mises en situation financière précaire, etc.

Dénoncer pour que cela se sache que c’est l’administration et elle seule qui est responsable de cette monstrueuse plateforme.

COMMENT FONCTIONNE RDV PERMIS ?

Ce que j’en ai compris.

  1. Le droit à place n’existe plus. Il est remplacé par le « seuil ». Le seuil est calculé sur le nombre d’enseignants ETP dans l’entreprise, il est normalement de 5 places/enseignant. Mais il peut varier selon les capacités de production du département, ainsi nous avons déjà vu des seuils à 3/4 en Gironde. Prenons l’exemple d’une école de conduite qui au fil des ans s’est construit un droit à places de 16 et qui a 2 enseignants, son seuil ne sera plus que de 10 ! Elle perd 50% de ses droits  (dans le meilleur des cas)! Pourtant cette école a, en bon soldat, fait tout ce que administration lui a demandé avec la NMA, mais voilà les règles changent. A cela que répond l’administration ? Je cite : « pas de panique, après la première mise en ligne de places et l’obtention de votre seuil, vous pourrez prendre des places lors d’une seconde mise en ligne. ». Admettons, mais dans ce cas nous passons d’un droit, donc d’une certitude (variable je l’admets mais d’une certitude quand même), à un système aléatoire dans lequel les exploitants doivent se ruer sur les places dès leur mise en ligne sans aucune certitude d’en récupérer. Pire, il est difficile de regrouper les élèves avec les conséquences que l’on imagine en termes de productivité en fonction de l’encadrement des frais d’accompagnement. Ne parlons pas de ceux qui sont dans des zones avec un débit Internet faible, ceux-là peuvent pleurer et prendre des calmants, ils n’auront rien ou très peu. et n’oublions pas la perversité du système car dès la mise en ligne des places c’est : 1er arrivé, 1er servi ». Si on vous dit que les places sont mise en ligne tel jour à 13h, il faut y être sous peine de ne rien avoir, car à 13h et 15 secondes y a plus rien ! Donc si vous avez une envie pressante, retenez-vous, si vous êtes en congés, partez avec de quoi vous connecter (n’oubliez pas d’emporter la liste de vos élèves car la place est nominative), si vous êtes malade et que vous n’avez personne pour récupérer les places à votre place tant pis, si votre connexion Internet est faible et lente dommaaaaage ! Nous voyons des écoles de conduite mettre en place des groupes de secrétaires devant plusieurs ordinateurs, lesquelles se connectent simultanément pour aller à la pêche aux places, ça va coûter bien plus cher que Printel, et pour ceux qui sont seuls ils auront les miettes. C’est ainsi que nous voyons des écoles de conduite faire 80kms pour 1 place d’examen car c’est tout ce qu’elles ont réussi à obtenir. Les conditions de travail se détériorent gravement, que ce soit pour la gestion de l’entreprise mais aussi vis-à-vis des élèves car il faudra bien leur expliquer que vous n’avez pas été un bon chasseur de places d’examens. Mais attention tout cela n’est pas si simple car pour chaque place récupérée vous devez mettre le nom d’un élève, la place étant nominative, et selon votre situation vis-à-vis de la possibilité de changer les noms, si l’élève ne peut pas il risque d’être sanctionné de 40 jours de délais, il va vous remercier, c’est sûr !
  2. Reste que s’il y a des perdants il y a toujours des gagnants. Plus je me renseigne et plus je découvre des situations étranges. Revenons sur le seuil. Comme nous l’avons vu, le seuil est calculé sur le nombre d’enseignants dans l’entreprise. A priori l’idée semble reposer sur la capacité de production de l’école de conduite, l’administration estime que le seuil de 6 est celui qui permet de faire tourner le système. Ce chiffre est sans doute proche de la réalité mais tout à fait discutable, passons. Prenons maintenant l’exemple d’un moniteur indépendant qui travaille pour des plateformes, partons de l’idée qu’il travaille pour 3 plateformes, chacune va le comptabiliser dans ses ETP, ce moniteur vaudra donc à lui seul 18 places si le seuil est de 6. Vous avez bien lu. Car le problème c’est qu’il n’y PAS DE CONTRÔLE ! Or même les éclaireurs me disent que les plateformes ont les mêmes problèmes que nous, j’en suis de moins en moins sûr.

Conclusion :

Plus j’en discute, plus je constate que ce système n’est pas abouti. j’irai même plus loin, je pense que c’est la conception qui n’est pas bonne. Comment peut-on accepter un système pour lequel les réponses que j’obtiens sur des dysfonctionnement sont, je cite « cela s’arrange avec le délégu du BER. » comment pouvons-nous accepter d’être autant à la merci du bon vouloir d’une personne ? non ce n’est pas possible.

Exemples de posts rédigés par les collègues :

Une école d’un département expérimental :  » RDVPERMIS, Bonne chance

Une merde sur la côte Nous sommes différés à quelle que minutes et ne pouvons nous positionner pour réserver nos places Contrairement à ceux qui n’ont aucun problème de connexion
La côte s’est spéciale L’océan Les grands horizons La Forêt Nous n’avons pas de bonnes connexions Surtout en été x 10 avec l’afflux touristique
Une autre AE : « C’est la foire d’empoigne, honteux de nous traiter de la sorte.« 
Encore une : « c’est invivable, ingérable. Nous sommes réduits à des bêtes en cage bloquées sur un ordi. Quelle misère ça me dégoûte, on a l’impression d’être au moyen âge, affamés. tu vuex boulotter on te jette le nonos à grignoter.« 
Une autre ae un département expérimental : « Cela fait un an que nous subissons rdv permis en Occitanie. On est pas prêt de sortir de la galère 🤬« 
 Une autre : « mais quand on se suicide l’état est content… pas de retraite à verser plus tard..« 

 Encore une d’un département expérimental : « Plus d’1 an de tests… toujours la même merde!! Le plus comique, est, lorsque les places obtenues sont annulées, pour absence d’inspecteur, le jour J !! On va nous les remettre??

non, non … vous vous connecterez et en trouverez peut-être pour fin Août ….😁🙃🙃« 
Je pourrais en mettre d’autres mais je crois que cela est suffisant.

3 comments on “RDV PERMIS

  1. Et la moto ?? On en parle ?? La c’est encore mieux il n’y a aucun seuil zéro !!!
    Je suis passé de 40places habituellement à 10 sur le mois de juillet…
    Et le droit à la déconnexion il est où ?? Même en congés faut rester dispo.
    Inadmissible

  2. Encore une usine à gaz dont seuls nos technocrates ont le secret… Ils sont extraordinaires dès qu’il s’agit d’inventer des trucs qui ne fonctionnent pas

  3. Arrêtons de tout accepter ! Tout ceci annonce sans doute comme le code, la future privatisation de l’examen de conduite qui, comme le code ouvrira la porte à toutes les magouilles et la ruine des auto-écoles qui n’auront plus de leçons à donner.

Ecrire un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.