BILAN DE L’ACTION DU 11 FEVRIER

porte voix

11 FEVRIER 2019

UNE MOBILISATION EXCEPTIONNELLE

La profession à montrer une capacité de mobilisation insoupçonnée. Je félicite tous ceux, exploitants, salariés, syndiqués et non syndiqués pour cette action qui montre notre volonté d’exister.

La couverture médiatique a été bonne et pas toujours à notre désavantage, j’ai l’impression que les médias sont plus réservés et moins vent-debout contre nous.

Mais le combat n’est pas fini, il doit maintenant s’intensifier sous des formes à définir. Aussi j’ai demandé au conseil d’Administration de l’UNIC d’étudier, avec la profession via le groupe « Debout les auto-école » sur Facebook, les actions que l’on peut mettre en place immédiatement.

Nous nous battons contre un modèle de société que l’idéologie macroniène veut nous imposer, c’est à dire contre l’ubérisation de la profession. cela doit-être notre seul sujet de communication, c’est à ce niveau que nous devons mettre le débat.

Madame DUMAS dit que son rapport est équilibré : FAUX madame, votre rapport fait la part belle aux plateformes. 

Qu’y-a-t-il pour les écoles de conduite ? Une aide à l’achat de simulateurs et rien d’autre.

Par contre, vous nous dépouillez de :

  • La gestion des places d’examens pratiques
  • De la formation théorique.
Et il y a bien d’autres choses à dire.
Vous assumez en disant que lorsque l’on s’interroge cela engendre toujours des crainte, en gros nous serions récalcitrants au changement.
Cette technique de ringardisation de ceux qui refusent les réformes est bien connue et elle est odieuse.
Nous ne sommes pas contre les réformes et nous l’avons prouvé depuis des années. Mais nous sommes pour des réformes équilibrées.
Et pour conclure madame, je vous rappelle ce que vous nous avez dit le jour où vous nous avez lu une partie du rapport, je cite :

« Dans une telle organisation vous pourrez trouver votre place. »

Mais notre place nous l’avons depuis bientôt 100 ans madame !

Le cynisme du discours de votre majorité est insupportable.

Il nous faut peaufiner nos arguments et démontrer que :

  • Si le permis est cher c’est à cause des taxes et impôts. Développons un document explicatif.
  • L’ubérisation est un mirage qui amène au travail précaire. Cela sera facile à démontrer.

Voilà les deux pistes que je propose.

Nous ne nous battons pas pour une corporation mais contre un modèle de société qui détruit les acquis sociaux obtenus de longue lutte par nos anciens.

Nous nous battons contre l’ultra libéralisme qui accentue les inégalités.

Si être moderne c’est accepter le développement de travailleurs précaires. Alors je ne suis pas moderne.

 

 

 

2 comments on “BILAN DE L’ACTION DU 11 FEVRIER

  1. Bien évidemment d’accord avec tout ce qui est soulevé !! Pour ma part j’en ai ras le bol d’entendre que nous sommes trop cher…a quel moment on parle de toutes les aides apportées pour le permis ( prime de 500€, les régions aident jusqu’à 1200€, le permis a 1€ etc..) nous ne sommes pas que des enseignants !!!! On les aides à trouver ces subventions, on les conseils, maternes, on joue bien souvent par substitution le rôle de leurs propres parents aussi…..alors MERDEEEEEE y’en à marre !!! Et les jeunes que font ils de cet argent ?? À vérifier car bien souvent, ça sert à autre chose que le financement du permis. Il faudrait aussi parler des Parents qui ne veulent pas de ce nouveau système (ouf pour nous…) l’éducation nationale ne veut pas de cette réforme non plus !!! Alors mobilisons tous ces acteurs, demandez leur ce qu’ils en pensent  » MACRON DÉGAGE » voilà ce qu’ils disent, alors faisons le savoir, tout comme nos fournisseurs pédagogiques qui font eux mêmes une lettre au 1er ministre pour nous soutenir car eux aussi sont mals, très mals….Céline de Bordeaux

  2. Pour une fois, pas d’accord avec toi Philippe en ce qui concerne l’attribution des places d’examen.
    leur nombre doit provenir des besoins des candidats et non pas des capacités des auto-école. Ce doit être un système tirant et non pas poussant.

Ecrire un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>