GARANTIE FINANCIÈRE GAGE DE BONNE GESTION !

garantie financière

 GARANTIE FINANCIÈRE = ECOLE BIEN GÉRÉE

Dans le cadre du projet de labellisation des écoles de conduite, les militants de la garantie financière,  justifient leur demande par le fait qu’une école de conduite possédant une garantie financière est une entreprise bien gérée. Les partisans de cette garantie financière nous affirment que, en cas d’encaissement d’avance, cela apparaît dans le bilan et donc que la gestion est saine. Chacun a le droit d’y croire, pour ma part j’émets de grandes réserves sur ce point.

J’ai déjà dit ce que je pense de cette garantie financière qui, à mes yeux, n’apporte rien et ne garantie rien. Mais je ne savais pas que la réalité allait intervenir dans le débat.

En effet, voici que le journal La Voix du nord nous informe de la faillite de la société « auto-école-éco-permis ».

Second article.

Que nous disent ces articles ?

Tout d’abord on découvre un passif « caché » de 100 000 à 150 000€, une peccadille !

De plus cette école de conduite proposait le permis à 1€/jour, ce qui implique une garantie financière. Donc une école bien gérée ? Sans doute car ils arrivent à cacher 100 000€ de passif, ça c’est de la gestion de qualité !

L’administrateur découvre 150 000€ d’encaissement d’avance pour des prestations non réalisées.

Le bilan fournit ne serait pas le reflet de la réalité.

Donc voilà une école ayant une garantie financière qui est donc censé être bien gérée et vers laquelle il faudrait aiguiller les élèves qui en fait est une entreprise crapuleuse et sans moralité.

Il faut souhaiter pour les pauvres élèves floués que la garantie financière jouera, au moins en partie. Mais pour tout dire j’ai un doute.

 

Je vois dans ce dossier la démonstration de ce que j’ai déjà dit en réunion, à savoir que les bilans n’indiquent pas l’encaissement d’avance et donc que ceux qui nous affirment que l’acquisition d’un contrat de garantie financière est un gage de bonne gestion se trompent ou trompent leur auditoire. Je persiste à penser et à affirmer qu’une bonne gestion c’est de ne pas pratiquer l’encaissement d’avance, ou très peu, et qu’en conséquence ce type d’assurance n’est pas utile.

Je ne cesse de dénoncer cette pratique de l’encaissement d’avance laquelle sera encouragée par la possession d’un contrat de garantie financière.

La garantie financière sera certainement rendue obligatoire dans la labellisation et ce, pour la totalité du chiffre d’affaire, ce qui va considérablement augmenter la cotisation, mais ce n’est certainement pas un problème pour des entreprises bien gérée. N’est-ce pas ?

Il en sera certainement ainsi, car les partisans de cette assurance sont largement majoritaires.

J’espère que le ministère suivra le dossier de cette faillite pour connaitre l’efficacité de cette assurance.

Je persiste à penser que cette assurance est un leurre voir un danger qui va entraîner la profession dans un système de gestion dangereux et vers une baisse des prix. Nous aurons alors régulièrement des catastrophes en espérant que les assureurs paieront.

Mais tout le monde aura bonne conscience.

Une question pour finir : la pratique de la langue de bois rend-elle sourd ?

Ecrire un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>