Bonne année 2017

Carte de voeux 2017

Je souhaite à tous une bonne et heureuse année 2017.

L’année 2016 aura été une année de difficultés, que l’année 2017 soit une année d’espoirs et de redressement.

Face aux consuméristes qui veulent ramener la formation du conducteur au même plan que l’achat d’une smart box, dans un contexte économique difficile et qui ne s’annonce pas meilleur, face au développement inéluctable de l’économie numérique, nous nous devons d’être pragmatiques pour sauver notre profession.

Je fais le vœux que notre profession saura prendre le virage qui est devant elle et que, ensemble, nous saurons nous adapter et relever les défis qui se présentent à nous.

Que 2017 soit l’année où la profession saura s’accaparer les nouvelles technologies et montrer qu’elle n’a pas peur de l’avenir. Que nous saurons proposer une alternative positive à l’affichage des taux de réussite.

Que 2017 soit une année d’innovations avec de nouvelles formes d’apprentissages en conformité avec les difficultés économiques des français, tout en améliorant la rentabilité de nos entreprises.
Que  2017 soit une année de mise en valeur des petites écoles de conduite qui sont des éléments indispensables du maillage du territoire au plus proche de la population. Indispensables enseignants qui, à l’instar des instituteurs, participent à l’éducation des jeunes et nous savons que l’éducation routière est essentielle de nos jours. L’UNIC ne les oublieras pas lors des négociations qui s’annoncent.

Que 2017 sera donc une année de redressement et d’espoir car notre profession est indispensable à la société. Pour cela il nous faudra plus de solidarité entre nous, plus de pragmatisme car défendre une profession ne signifie pas que rien ne doit changer, c’est notre capacité d’adaptation qui sera notre force et les petites structures ont, plus que d’autres, cette capacité et cette force. Il n’y a pas à opposer les réseaux aux petites structures chacun a sa place dans notre métier aux multiples facettes, mais il nous faut accompagner les petites structures qui ont plus que d’autres besoin d’un soutient logistique et économique, telle doit être la mission d’un syndicat tel que l’UNIC.

Toute l’équipe de l’UNIC se joint à moi pour souhaiter à nos secrétaires, à nos enseignants et aux exploitants, une très bonne année 2017.

 

Philippe COLOMBANI
Président de l’UNIC, Branche Éducation Routière de la FNAA

Ecrire un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>