GARANTIE FINANCIERE OBLIGATOIRE ?

poussiere

LABELLISATION DES ÉCOLES DE CONDUITE

LA GARANTIE FINANCIÈRE OBLIGATOIRE ?

Cela fait plus de dix ans que certaines personnes bien intentionnées cherchent à rendre obligatoire la garantie financière pour les écoles de conduite.

Je dois avouer que je suis assez partagé sur cette obligation qui nous est présentée comme :

  • La garantie pour le consommateur de s’inscrire dans une entreprise bien gérée.
  • La garantie pour le consommateur de ne pas perdre son argent en cas de faillite de l’entreprise.

Présenté comme cela il est vrai que c’est tentant et que le consommateur a tout à y gagner. Mais ces assertions ne sont pas pour autant des vérités et je me demande si la profession y gagnera réellement, question que je me pose aussi pour le consommateur.

Voyons quels sont les arguments que l’on entend sur ce sujet, je cite :

« Une entreprise qui peut avoir une garantie financière est une entreprise qui a un bilan positif et donc bien gérée. »

Pas certain ! Bon nombre d’écoles de conduite ne font pas apparaitre dans leur bilan les sommes encaissées d’avance, ce qui change sérieusement le bilan.

Je mets donc une réserve, ma crainte étant de voir des exploitants tirer les prix vers le bas en faisant de l’encaissement d’avance systématique car protégés par la garantie financière. Ainsi la profession sera emportée dans une spirale dangereuse faisant de l’encaissement d’avance la norme et ne vivant pas de son travail mais des crédits que voudront bien lui apporter ses clients. Je préfère voir les professionnels vivre du fruit de leur travail que du crédit que leur apporte les élèves.

Bien entendu il y a et il y aura toujours de l’encaissement d’avance d’autant plus avec la dématérialisation du dossier 02. Mais cet encaissement d’avance doit être minime, un forfait code, voir un tiers d’un forfait conduite. Le problème se pose quand on demande la totalité du forfait dès l’inscription, et cela se fait plus que l’on ne pourrait le croire. Ainsi le professionnel alimente sa trésorerie et trop souvent utilise l’argent sans avoir fait le travail. C’est très malsain et d’autant plus que comme me l’a dit un jour un responsable syndical « c’est un moyen de gestion comme une autre« , ben voyons !

« La garantie financière protège le client« .

Affirmation qui demande à être prouvée !

Je pense là à quelques exemples dont j’ai eu connaissance. Un en particulier, l’exploitant avait encaissé 50 000€ d’avance et avait utilisé la totalité de l’argent, il ne pouvait plus payer ses charges et a finit par déposer le bilan. Précisons que la prime d’assurance n’avait pas été payée et qu’il est probable que la garantie financière n’a donc pas jouée.

A ce jour je n’ai aucune information prouvant que ce système fonctionne bien pour les élèves.

Aujourd’hui les écoles de conduite se livrent une concurrence mortifère sur les tarifs, j’ai l’impression d’assister à un suicide collectif tellement les prix baissent alors que les charges augmentent. Avec une obligation de garantie financière ma crainte est de voir encore plus les prix baisser et les écoles de conduite faire de la trésorerie sans aucune rentabilité.

Les organisations de défense de consommateurs l’ont bien compris et doivent se dire que le client trouvera des prix de plus en plus bas et que si des écoles de conduite ferment cela n’est pas leur problème du moment que les prix sont bas ils y trouvent leur compte et avec la garantie financière ils ont une chance de ne pas trop perdre d’argent.

Or la vraie défense du consommateur consisterai plutôt à éduquer le consommateur en lui expliquant que l’on ne doit pas payer d’avance la totalité d’une formation et que l’encaissement d’avance doit être réduit au strict minimum. Mais cela n’est pas dans leur intérêt car si l’ont réduit l’encaissement d’avance les prix remonteront immanquablement.

Pour ces raisons je suis assez perplexe sur l’obligation qui serait faite d’avoir une garantie financière.

En mettant en place cette obligation on met en quelque sorte la poussière sous le tapis pour ne plus la voir, la poussière étant l’encaissement d’avance qui entraine des prix bas, à moins que ce ne soit les prix bas qui induisent l’encaissement d’avance…

 

 

 

 

 

 

4 comments on “GARANTIE FINANCIERE OBLIGATOIRE ?

  1. Bien vu tout ça !
    La solution facile serait d’obliger les exploitants à déposer une somme correspondant à leur engagement sur un compte dédié et j’en vois déjà certains saliver rien que d’y penser !
    Moi je leur dis : même pas en rêve ! allez vous faire voir !
    La garantie financière, je n’en veux pas ! c’est clair, net et sans appel !
    Si cette garantie existe ce n’est qu’à l’origine une condition imposée par les pouvoirs publics pour être agréé « permis à 1 € par jour » et ça, je n’en veux pas non plus !
    On peut comprendre, même si cela revêt un petit côté insultant pour nous, que l’Etat, pourtant lui même très mauvais gestionnaire, ait voulu à l’époque s’assurer que l’argent prêté par les banques ne disparaisse pas dans la nature… Et puis nous, on a été assez bêtes pour accepter de toucher l’argent… Fallait que les banques le verse à leurs clients, pas à nous !
    Du coup maintenant c’est vrai, on veut nous imposer cette garantie dans le cadre de la labellisation.
    C’est injuste ! Les seules activités commerciales assujetties à cette obligation sont, par exemple, les cabinets de gestion ou les syndics qui perçoivent des fonds ne leurs sont pas destinés in fine, en clair, c’est pas leur argent !
    Moi, dans mon auto-école, l’argent que j’encaisse (à part la TVA), c’est pour moi, c’est à moi, c’est dans ma poche parce que quand je me lève le matin pour aller bosser, c’est pas pour le faire à l’œil !!!
    Ce que mes clients me paient correspond à ce qu’ils m’achètent et seulement ce qu’ils m’achètent, point ! A eux de de réfléchir et de savoir si ce qu’ils achètent correspond à leur besoin !
    Les gens n’ont qu’à être un peu moins crédules et demander comment la formation va se dérouler, quand et avec qui au lieu d’être seulement obnubilés par le prix !!!
    Je ne vois pas pourquoi il faudrait en plus que je m’assure pour leur garantir d’être remboursés si je mets la clé sous la porte !
    Si je fais faillite, tant pis pour eux, c’est qu’ils avaient fait le mauvais choix !
    Il y a quelques mois, j’ai envoyé sur les roses le directeur de l’unité territoriale de mon département qui voulait nous piquer des places d’examens pour alimenter les auto-écoles en difficultés ! Même constat, si certains établissements sont en difficulté, ils n’avaient qu’à réfléchir au lieu de pratiquer des tarifs débiles ! Je ne vais pas pleurer sur leur sort et encore moins me priver ne serait-ce que d’une place d’examen par mois pour les sauver ! Tant pis pour eux et tant pis pour leurs élèves qui ne se sont préoccupé que du prix !
    Alors garantie financière, pas chez moi !

    • Nous sommes totalement d’accord. Les arguments des fervents de la garantie financière sont absurdes, dire qu’une entreprise qui a une garantie financière est une entreprise bien gérée n’a pas de fondement réel si ce n’est que l’entreprise en question sort un bilan positif sans faire apparaître l’encaissement d’avance.J’irai même jusqu’à dire le contraire, une entreprise qui ne pratique pas l’encaissement d’avance est une entreprise sainement gérée car elle ne vit pas sur le crédit apporté par les clients mais des fruits de son travail.
      Petit exemple d’une situation explosive qui va bientôt faire du bruit : un groupe d’écoles de conduite (environ 9 et 45 salariés), ils faisaient encore le permis à 1€/jour il n’y a pas si longtemps (donc garantie financière) excellent bilan
      2015, à ce jour sur 1 bureau la situation est la suivante 100 000€ d’encaissé d’avance et tout est dépensé, Honda vient de leur saisir des motos et Audi n’est pas payé depuis 4 mois, l’URSSAF envoi des huissiers etc, et que fait le gérant ? Le gérant lance une promotion permis B code + 20h 675€ paiement en trois fois, mais le paiement en trois fois se fait via la carte bancaire donc l’école de conduite encaisse la totalité immédiatement, résultat si demain il y a dépôt de bilan les élèves devront payer leur banque mais n’auront pas leurs leçons.

      Je crains que la garantie financière ne deviennent qu’un moyen de faire supporter par un assureur le risque de catastrophe engendré par l’encaissement d’avance. Cela devient un moyen de se dégager de ses responsabilités.

      je maintiens donc qu’une entreprise qui a une garantie financière n’est pas forcément une entreprise bien gérée. Et je ne vois pas pourquoi on obligerait une entreprise qui ne pratique pas l’encaissement d’avance ou à très faible dose à avoir une garantie financière qui n’aura aucune utilité.

      LA MEILLEURE GARANTIE FINANCIÈRE QUI PROTÈGE LE CLIENT EST QUE CE DERNIER REFUSE DE PAYER D’AVANCE.

      Je sais qu’en disant cela je ne vais pas me faire des amis, mais peu m’importe il est urgent que la profession ouvre les yeux et retrouve des pratiques saines et rentables, faute de quoi il va y avoir beaucoup de casse.

      http://www.philippe-colombani-unic.com/2014-04-un-nouveau-modele-economique-pour-les-ecoles-de-conduite/

      • Messieurs, bonjour,

        Je partage totalement ce que vous venez d’écrire tous deux, de plus je trouve qu’il y a un acharnement constant sur notre profession, trop cher !!!!! trop tout !!!!!
        Il y a quelques années avec des collègues nous avions mis en place juridiquement une Société en Participation, qui avait pour objectif de partager par exemple l’achat des fournitures, la pub, sous un nom commun et qui comptait 4 autos-écoles, l’objectif était de ne pas brader nos tarifs . Dans l’esprit c’état très judicieux. Cependant dans ces années là les affaires tournaient très bien, donc nous avons très peu utilisé ce système. Ce jour je serais plus dubitative sur un bon fonctionnement de cette société en participation, car tous les collègues se tirent dans les pattes, et nivellent les tarifs vers le bas !!!!Nous avons le choix d’être entre les fourches Caudines et les fourches patibulaires. Autrement dit entre la peste et le choléra.Bon courage à tous

  2. En compta on appelle ça les produits constatés d’avances. La guerre des prix fait rage à cause de ces encaissements car le patron se voit riche. Illusion car comme vous le décrivez, lorsque les clients n’affluent plus la pyramide s’effondre.A tous les gérants: les quatre raisons pour lesquelles un client vient chez vous 1 la proximité , 2 la notoriété ancienne 3 la notoriété récente 4 le prix .
    Le prix en quatrième place!!!!
    Sondage fait après chaque inscription ( 20 ans d’auto-école ).
    Cessez le feu sur les prix….

Ecrire un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>